Liberté et Démocratie

Liberté et Démocratie

Tactique lamentable rose verte en vue des cantonales 2018.

Lundi soir, dans l’émission "Forum de la Première", je tombe sur un débat concernant le parking des deux-roues motorisés sur les trottoirs à Genève. Ce débat opposait Monsieur Barthassat, Conseiller d’État en charge des transports et Monsieur Thomas Wenger, député PS et surtout ancien président de la très dogmatique ATE (Association Transport et Environnement) Genève.

 

Monsieur Wenger conspue la politique du Conseiller d’Etat, quand bien même, celle-ci avait été lancée par son propre camp sous l’ère Kunzler. Cela pourrait être étonnant si on accorde un minimum de conscience politique à Monsieur Wenger. Mais force est de constater qu’il n’en a aucune.

 

En effet, il y a maintenant quelque temps, le peuple a accepté un compromis sur la mobilité qui était soutenu par l’ensemble de la classe politique et des associations à l’exception des verts. Nombre de ces soutiens ont été acquis sur la promesse de mettre un terme à la guerre des transports. Monsieur Wenger revient donc sur la parole donnée en agissant de la sorte. De plus, il nous ressort des arguments vaseux comme quoi les usagers 2RM ne maîtrisent pas leur moto, comme quoi un 2RM pollue plus qu’une voiture ou qu’il fait plus de bruit, etc… J’ai déjà répondu à tout cela ici: 2RM arrêtons de dire n'importe quoi 

 

A écouter son discours, Monsieur Wenger n’aime pas les 2RM, Monsieur Wenger ne connaît pas les 2RM et si j’ose dire, pour être à ce point ignorant de ce qu’est un 2RM, Monsieur Wenger se fout complètement des 2RM… Ce qui intéresse Monsieur Wenger, c’est uniquement les élections de 2018. Pour y arriver, à défaut d’avoir un bilan à mettre en face de son programme de campagne comme pourra incontestablement le faire Monsieur Barthassat, il va devoir attaquer le camp d’en face. Et visiblement, la gauche a choisi d’attaquer Monsieur Barthassat et ce indépendamment de son action politique. Vous en doutez? Dans ce cas, remontons dans le temps. 

 

2009

Le PS perd un siège au Conseil d’État. Sa candidate Mme Pürro fait un score historiquement bas. La gauche perd sa majorité. 

 

2013 

Après une législature calamiteuse, Michele Kunzler et les Verts se font gifler, Michel Kunzler fait même le score le plus bas jamais obtenu pas un conseiller d’État sortant. Le PS aurait dû récupérer ce siège, mais c’était sans compter sur Mauro Poggia qui a su fédérer bien plus loin que le MCG. La gauche tombe donc à deux sièges au Conseil d’État. 

 

Nous sommes en 2017 et les élections sont l’an prochain. Les élus de gauche ont brillé par leur inexistence. Le PAV n’est encore qu’un vaste projet aussi réaliste qu’un serpent de mer. Antonio Hodgers s’est mis à dos tous les milieux immobiliers. Le DIP tolère des écoles pour enfant handicapé dans des bâtiments insalubres, etc… Il est donc probable que sans un faux pas monumental de la droite, ce ne soit pas encore cette année que la gauche récupère ses sièges. Alors à défaut d’avoir un programme, on va tacler ceux qui ont agi. Pierre Maudet jouit d’une telle notoriété qu’il est quasiment inattaquable, François Longchamp ne se représente pas, Serge Dal Busco est à la tête des finances et le sujet est bien trop compliqué pour être médiatique et dans sa grande arrogance, la gauche voit déjà Mauro Poggia tomber avec son parti. Il convient donc d’attaquer Barthassat… Car les intellos n’aiment pas Barthassat, car c’est un homme du peuple. Il n’est pas avocat, pas universitaire, etc… Les snobs pensent donc qu’il n’a pas sa place avec l’Élite. Oui, mais voilà, ne soyons pas dupes. Monsieur Barthassat a construit plus de pistes cyclables que n’importe lequel de ses prédécesseurs. Il a mis en place plus de mesure alternative à la voiture et il a tenu plus de promesses de campagne que n’importe quel autre élu du canton. Alors Monsieur Wenger, Madame Mazone et leur disciple feraient mieux de nous parler de leur bilan et de leurs projets plutôt que de pointer ceux qui bossent et qui (oui je sais la réplique est nulle) pour la première fois depuis longtemps, arrivent à rassembler.

 

Egalement disponible sur mon blog de la Tribune de Genève

 



31/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres